Fonction d’aide à l’annotation par saisie de texte

Capture d’écran présentant un texte au sujet d’une sorcière. Le mot ricane est mis en surbrillance dans la phrase: quand elle ricane, on voit continuellement ses dents. On peut voir un commentaire en marge relié au mot ricane. À l’aide du clavier, l’élève a écrit la phrase : ça veut dire rire bêtement sans raison.

Fonction technique

Cette fonction d’aide utilise des outils d’annotation qui permettent d’insérer une zone de texte soit dans une bulle, soit en marge du texte. Les outils d’annotation sont souvent étroitement reliés (imbriqués) avec les outils de marquage. En effet, après avoir marqué un élément du texte, plusieurs possibilités s’offrent afin d’ajouter un commentaire.

Besoins à combler

●  Améliorer la compréhension en lecture;
●  Utiliser des stratégies efficaces en lecture;
●  Améliorer les performances en lecture du point de vue de la rétention des informations;

Difficultés marquées persistantes ou incapacités

L’élève éprouve des difficultés marquées et persistantes ou des incapacités à :

●  ralentir sa vitesse de lecture (inhibition) et à se poser des questions;
●  retenir les informations;
●  être actif dans le processus de lecture;
●  comprendre un texte;
●  extraire des informations littérales du texte et à produire des inférences.

Fonction d’assistance pédagogique et valeur ajoutée

Cette fonction d’aide assiste l’élève lors de la lecture en lui permettant d’ajouter des annotations écrites à l’aide du clavier virtuel ou physique.  Par conséquent, elle l’incite à être plus actif dans la lecture d’un texte.

Bien que l’annotation soit souvent utilisée à des fins explicatives ou critiques, elle peut servir à plusieurs autres usages selon le type de textes, le niveau de difficulté de ceux-ci et la tâche exigée.

À titre d’exemple, dans un premier temps, l’élève pourrait être amené à identifier les mots inconnus et à y inscrire la définition dans l’outil commentaire. Cette recherche du sens du mot est bien évidemment facilitée par l’accès aux dictionnaires numériques. Dans un second temps, à la suite de la lecture d’un paragraphe, il peut être invité à s’arrêter, à se faire une image mentale de ce qu’il a lu et à réagir au texte en y inscrivant quelques mots.

Ultimement, cette fonction d’aide s’inscrit dans un processus de lecture active qui est, non seulement de dégager les éléments d’un texte, mais aussi de les comprendre et de les retenir. Par conséquent, elle implique des stratégies cognitives plus complexes (de haut niveau) qui doivent nécessairement être enseignées, expliquées et modélisées.  Les résultats de recherches démontrent le besoin essentiel d’accompagner les jeunes dans le développement de ces compétences.

Suggestions de produits incluant cette fonction d’aide

Les outils d’annotation contenus:
●   dans les logiciels de traitement de texte en ligne ou non (Word, Pages, Google Docs et autres)
●   dans les lecteurs de documents PDF (Acrobat Reader, PDF-Xchange Viewer, lecteur PDF de WordQ et autres)
●   dans tous les autres types de logiciels ou applications tels que OneNote, EverNote, PowerPoint, Google Présentation, etc.)