20) Fonction d’aide à orthographier des mots par prédiction phonologique

Fonction technique

Cette fonction d’aide utilise une prédiction phonologique de mots offrant une liste de propositions correspondant aux premiers sons entendus dans le mot.

Besoins à combler

●      Transposer à l’écrit des idées (réduire l’écart important entre ce que le scripteur pense et ce qu’il transmet à l’écrit);

●      Améliorer les performances en écriture;

●      Réduire l’exposition à l’erreur;

●      Réduire la charge cognitive.

Difficultés marquées persistantes ou incapacités

L’élève éprouve des difficultés marquées persistantes ou des incapacités à :

●      orthographier correctement les mots.;acquérir et maitriser l’orthographe des mots courants. Ex. :« enfant » est écrit « anfan »;

●      établir la frontière des mots, l’espace entre les mots n’étant pas toujours respecté.

●      développer des processus automatiques de production des mots écrits.

Fonction d’assistance pédagogique et valeur ajoutée

Cette fonction d’aide utilise une prédiction phonologique de mots assistant l’élève qui présente des difficultés marquées à bien orthographier les mots et en particulier, l’élève qui écrit principalement au son. Lorsque celui-ci ne sait pas comment orthographier le début d’un mot, il peut trouver le mot recherché en établissant minimalement la correspondance entre les sons entendus (phonèmes) et les graphèmes y correspondant.

Dans ce type de prédiction, la liste de mots est constituée de propositions de mots ayant une correspondance graphème-phonème du mot que l’élève veut écrire. Ainsi, si l’élève tape « kar », les mots car et quart se retrouveront dans la liste. Dans certains cas, cette liste peut aussi prendre en compte les confusions auditives possibles (f/v, ch/j, t/d, etc.), certaines confusions visuelles ou même des erreurs de frappe. Par exemple, pour « vusé », le mot fusée sera proposé dans la liste. De plus, cette fonction aide également l’élève qui a du mal à respecter la frontière des mots ou qui écrit les liaisons entendues — lécole, un navion.

Cependant, l’intervenant doit faire attention à bien paramétrer la fonction d’aide à orthographier des mots par prédiction phonologique selon les difficultés documentées de l’élève et veiller à ne pas aller au-delà des besoins de celui-ci. De ce fait, il est préférable de faire l’essai de la prédiction orthographique avant d’offrir la prédiction phonologique.

MISE EN GARDE :
Avant d’utiliser cette fonction, il est nécessaire de s’assurer que des interventions ciblées, répétées et fréquentes ont été effectuées et qu’en dépit de ce fait, les difficultés persistent chez l’élève.

Pour utiliser efficacement cette fonction, l’élève doit posséder des habiletés phonologiques de base, dont la conscience phonologique et phonémique, c’est-à-dire la capacité à gérer les unités de sons plus petites que la syllabe.

En établissant minimalement la correspondance entre les sons entendus et les lettres correspondantes, l’élève a accès une liste de mots correctement écrits. Il est important de souligner que cette fonction peut favoriser l’apprentissage de l’orthographe lexicale en réduisant l’exposition à l’erreur.

L’utilisation adéquate de la prédiction de mots augmentera considérablement l’efficacité du correcteur, ultérieurement.

Pour les élèves présentant une déficience importante et qui utilisent une orthographe dite alternative (pran le kado ki è su la tab), l‘association de fonction d’aide à orthographier des mots par prédiction phonologique associée à l’assistance pictographique leur permet d’écrire des messages et de courts textes lisibles par tous : « prends le cadeau qui est sur la table ».

Suggestions de produits incluant cette fonction d’aide

●      Lexibar

●      Médialexie

●      Wody

●      Clavier prédicteur phonologique — LexiClic : Application iPad et Android