29) Fonction d’aide à la correction des erreurs d’orthographe lexicale par le vérificateur-correcteur lexical

Fonction technique

Cette fonction d’aide vérifie l’orthographe lexicale des mots employés en signalant la non-concordance d’un mot avec celui de son dictionnaire par soulignement de couleur. Si le mot est dans son dictionnaire, il est accepté. Sinon, une ou plusieurs propositions de mots proches sont proposées.

Cette fonction d’aide est intégrée sous sa forme la plus simple, dans la plupart des logiciels de traitement de texte y compris ceux reliés à l’édition de courriel. D’autres versions avancées et plus élaborées dites « autonomes » ont été mises sur le marché depuis quelques années. De plus, de nombreux sites de correction sont aussi offerts en ligne.

Besoins à combler

●      Améliorer les performances en écriture du point de vue de l’orthographe lexicale;

●      Soutenir l’attention;

●      Réduire la charge cognitive.

Difficultés marquées persistantes ou incapacités

L’élève éprouve des difficultés marquées persistantes ou des incapacités à :

●      développer des stratégies de mémorisation et de rappel efficaces des mots courants (orthographe d’usage);

●      acquérir et maitriser l’orthographe des mots courants;

●      développer des processus automatiques de production des mots écrits;

●      détecter les erreurs d’orthographe lexicale et effectuer les corrections nécessaires.

Fonction d’assistance pédagogique et valeur ajoutée

Après que l’outil d’aide ait repéré une erreur potentielle dans le texte, l’élève peut recourir à ses ressources internes pour corriger l’erreur soulignée ou bien avoir accès à la proposition d’un ou de plusieurs mots proches. Pour certains logiciels, il est possible d’activer le bouton droit de la souris afin de faire rapidement appel à cette fonction.

Le scripteur doit en tout temps exercer son sens critique dans le choix du bon mot. L’utilisation conjointe du dictionnaire numérique peut s’avérer nécessaire. Par exemple, l’élève qui a écrit le mot « temte » se verra proposer : « teste, tente, tempe, tante, etc. ». Le recours à la définition permettra de cibler le mot souhaité.

Cette fonction d’aide assiste l’élève durant l’étape de correction de son texte et lui permet de consacrer plus de temps sur les autres aspects de sa production écrite.

Cette phase peut se faire pendant ou après la rédaction. Il est préférable pour certains élèves de désactiver le soulignement, celui-ci agissant comme une distraction visuelle les empêchant de se centrer sur la formulation de leurs phrases et idées. Ils pourront ainsi procéder à la correction, ultérieurement. Quoi qu’il en soit, il faut se rappeler qu’aucun correcteur ne sera efficace si la syntaxe de la phrase est incorrecte. Cette fonction d’aide doit être combinée à d’autres fonctions pour qu’elle ait un impact significatif. Une bonne utilisation de la prédiction de mots augmentera significativement l’efficacité du correcteur.

Mise en garde

Lorsque l’outil indique que le mot est inconnu, l’élève peut  ignorer ou ajouter ce mot au dictionnaire. L’ajout d’un mot est intéressant pour un nom de famille, par exemple. Cependant, il faut veiller à ne pas accepter des mots erronés puisqu’ils seront alors inclus et acceptés dans le dictionnaire personnel et ne seront plus repérés, ni soulignés comme des erreurs d’orthographe lexicale.

Suggestions de produits incluant cette fonction d’aide

●      Antidote     

●      Bon patron

●      Cordial

●      Google document (gratuit)

●      Lexibar

●      LibreOffice (gratuit)

●      Médialexie

●      Microsoft Word

●      Pages

●      Scribens